En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts ainsi que pour la sécurisation des transactions sur notre site.

Ressources humaines : les principaux métiers du secteur

Posté par Fed Human dans Actu emploi RH
Le 30/10/2014

Ressources humaines : les principaux métiers du secteur

Les métiers des ressources humaines sont en constante mutation depuis le début des années 2000. Les tâches purement administratives ont peu à peu cédé la place à des fonctions plus stratégiques et ancrées dans les performances de l’entreprise.Concrètement, l’humain, la gestion de carrière, la communication interne et le recrutement ont pris le pas sur la gestion des fiches de paie et des congés pa ...

Les métiers des ressources humaines sont en constante mutation depuis le début des années 2000. Les tâches purement administratives ont peu à peu cédé la place à des fonctions plus stratégiques et ancrées dans les performances de l’entreprise.
Concrètement, l’humain, la gestion de carrière, la communication interne et le recrutement ont pris le pas sur la gestion des fiches de paie et des congés payés, déléguée à d’autres services.
Découvrez la grande variété des métiers liés aux ressources humaines dans une entreprise.

Les métiers des ressources humaines liés à la stratégie

À la fois généralistes et stratégiques, ces postes nécessitent une excellente connaissance du fonctionnement de l’entreprise et des objectifs à atteindre.

Le directeur des ressources humaines : son rôle consiste à définir la stratégie en ressources humaines de l’entreprise. Une fois validée par la direction générale, c’est à lui de piloter et de suivre la mise en place de cette stratégie. Ce métier des ressources humaines nécessite une connaissance des différents métiers fonctionnels de l’entreprise, une vision globale de son organisation, une maîtrise des techniques de négociation ainsi qu’une bonne base en droit social et une certaine culture économique.

Le responsable des ressources humaines : il assure intégralement ou en partie le développement et la gestion administrative des ressources humaines en fonction d’un  établissement, d’un site voire d’une région. Polyvalent dans tous les domaines de la gestion des RH, il dispose d’une culture économique et financière importante, pour favoriser et crédibiliser le dialogue auprès des opérationnels. Il connaît aussi parfaitement les métiers de l’entreprise qu’il gère.

À lire aussi : Fiche métier responsable rémunération et avantages sociaux

Les métiers des ressources humaines liés à l’organisation

Avec une prédominance de la finance, de la gestion et du droit, les métiers des RH liés à l’organisation nécessitent précision et rigueur.

Le responsable de l’administration RH et de la paie : c’est lui qui prend en charge au quotidien l’intégralité de la gestion administrative et de la paie des salariés au sein de l’entreprise. Ce métier des ressources humaines implique une grande maîtrise des logiciels de paie et de gestion, des outils statistiques, ainsi que des connaissances pointues concernant les obligations légales liées à la gestion du personnel.

Le contrôleur de gestion sociale : la profession consiste à collecter, analyser et faire la synthèse des données sociales qui permettent à l’entreprise d’améliorer sa politique de RH et les coûts engagés. Ce poste requiert une excellente maîtrise des outils bureautiques courants, des compétences dans le domaine des statistiques ainsi qu’une bonne maîtrise en matière de finance et de gestion. Une certaine culture en ressources humaines est bien entendu  nécessaire pour analyser les enjeux d’une étude.

Juriste social : son rôle est d’assister et de conseiller la direction des RH et les directions opérationnelles de l’entreprise concernant la législation du travail. Il doit maîtriser le droit social et connaît parfaitement le code du travail, le droit de la Sécurité sociale et la convention collective de l’entreprise. Une bonne culture économique et financière et une connaissance du monde de l’entreprise sont aussi nécessaires pour exercer ce métier des ressources humaines.

Responsable des relations sociales : c’est lui qui représente l’entreprise lors des négociations avec les différentes instances représentant le personnel. Il doit disposer d’une très bonne connaissance du droit social et de la convention collective de l’entreprise, de son histoire et de ses institutions. Il doit en outre maîtriser toutes les techniques de la négociation.

Responsable du SIRH : ce professionnel est le référent sur les systèmes d’information de l’entreprise. Il fait le lien entre les besoins de la DRH concernant les systèmes d’information et la DSI qui permet l’automatisation de certaines tâches de gestion RH. Pour occuper ce poste, il est nécessaire de maîtriser parfaitement les logiciels de paie et de disposer d’excellentes connaissances en informatique.

Les métiers du développement des ressources humaines

En contact direct avec les employés de l’entreprise et les candidats en entretien d’embauche, les métiers du développement des RH mobilisent des qualités relationnelles et une excellente connaissance de l’entreprise.

Le responsable du développement RH : il élabore et pilote les projets RH transversaux, en collaborant avec d’autres fonctions ou d’autres pôles de l’entreprise, tout en respectant la stratégie de celle-ci. Il connaît parfaitement la culture et les concurrents de l’entreprise, dispose de compétences managériales pour accompagner les managers opérationnels et possède une culture économique et financière ainsi qu’un bagage juridique sur le droit du travail et de la formation.

Le responsable du recrutement : son rôle consiste à définir et à appliquer la politique de recrutement de l’entreprise, en repérant et en attirant les candidats dont le potentiel correspond aux besoins du groupe. Ce métier des ressources humaines consiste aussi à accompagner leur intégration. Le responsable du recrutement connaît parfaitement l’organisation de l’entreprise et les différents métiers qui y officient, il maîtrise la technique de l’entretien d’embauche ainsi que les outils de gestion des candidatures et de sourcing.

Le responsable de la gestion de carrière : il est chargé de piloter l’employabilité des salariés et leur mobilité, en adaptant leurs compétences et leurs souhaits d’évolution à la stratégie et aux besoins de l’entreprise. En dehors d’une bonne connaissance de la société, il connaît parfaitement les interactions qui existent entre les différents départements et maîtrise les techniques d’entretien et d’évaluation en interne. Le responsable de la mobilité internationale assure les mêmes fonctions, avec en supplément une connaissance des fondamentaux juridiques internationaux et de la gestion du personnel international.

Le responsable de la formation : ce métier des ressources humaines a pour but de définir, de construire et de piloter la politique de développement des compétences des salariés, en les mettant en lien avec la stratégie de l’entreprise. Sa bonne culture des usages de l’entreprise, du droit social et des ressources humaines lui permet de mettre en place des actions de formation pertinentes.

À lire aussi : Quel rôle doivent avoir les ressources humaines par rapport au Compte Personnel de Formation ?

Les métiers du conseil en ressources humaines

Au quotidien, ces métiers interviennent pour le bien-être des salariés dans l’entreprise et l’évaluation des compétences de chacun.

Le consultant RH : il intervient en tant que conseiller. Il accompagne l’entreprise sur des problématiques diverses, du recrutement aux relations sociales en passant par la formation, la mobilité ou l’évaluation du personnel. Le consultant mobilité a quant à lui une mission d’accompagnement de ses clients sur des questions de reclassement, de réinsertion professionnelle ou encore de choix de formation.

Le chargé de recherche en recrutement : ce métier des ressources humaines apparaît en amont d’une mission de conseil en recrutement. C’est lui qui identifie, contacte et présélectionne les candidats potentiels. Il est familier de l’organisation de l’entreprise, des techniques d’entretien et du sourcing.

Le consultant en risques professionnels : sa mission est d’évaluer les risques professionnels éventuels au sein d’une entreprise et de proposer la prévention et les solutions nécessaires. Il dispose de notions de psychologie, de sociologie pour adapter l’environnement professionnel à l’humain. Il a également des connaissances juridiques et est apte à effectuer des études écrites ou orales pour évaluer le bien-être des salariés.

À lire aussi : Les ressources humaines et la gestion des conflits en entreprise

Découvrez toutes les offres d’emploi du secteur des ressources humaines en ligne sur Fed Human. 

Pour aller plus loin :

Méthodes de recrutement : l’impact du numérique

L’environnement de travail : un atout pour le recrutement

Le Talent management pour une meilleure performance organisationnelle

Les commentaires

ENCORE AUCUN COMMENTAIRE, SOYEZ LE PREMIER À RÉAGIR !

Partagez votre avis sur cet article !

A lire aussi

Qu'est-ce que l'expérience candidat et comment l'améliorer ?
Actu emploi RH

Qu'est-ce que l'expérience candidat et comment l'améliorer ?

Que l’on soit une petite ou grande entreprise, la prise en compte...
Quelles sont les évolutions du recrutement en 2019 ?
Actu emploi RH

Quelles sont les évolutions du recrutement en 2019 ?

Les ressources humaines sont en constante mutation afin de...
Comment gérer les conflits intergénérationnels en entreprise ?
Actu emploi RH

Comment gérer les conflits intergénérationnels en entreprise ?

Les conflits au sein d’une équipe sont courants dans les sociétés....